Yves Rocher, que du Greenwashing ?

En France, Yves Rocher fait partie des marques historiques, très installées dans le monde des cosmétiques, présent sur le marché depuis plus de 50 ans ! Avec un marketing très orienté vers la nature, j’ai eu envie de jeter un oeil de plus près à cette marque qui a bercé mon adolescence (c’est chez eux que j’ai eu ma première carte de fidélité à 12 ans).

À l’occasion d’un passage à La Gacilly en Bretagne, j’en ai profité pour aller faire un tour à la maison Yves Rocher, une sorte de musée avec un parcours de 45 minutes tout en son et lumière, qui retrace l’histoire de la marque.

 

La Gacilly, Bretagne

Une très belle histoire qui commence dans un grenier

Remettons un peu les choses dans leur contexte en commençant par l’histoire de l’entreprise. Yves Rocher a été fondée en 1959, à La Gacilly en Bretagne, par Monsieur Yves Rocher. Tout à commencé avec une plante, la ficaire, à partir de laquelle ce cher monsieur a créé une crème contre les hémorroïdes (on ne le remerciera jamais assez pour ça). Le succès de cette crème miraculeuse l’amène à penser qu’une offre de cosmétique végétale à sa place sur le marché, mais hors pharmacie.

6 ans plus tard, en 1965, l’homme à l’origine de la société éponyme  lance son premier catalogue, appelé le “livre vert de la beauté” où l’on retrouve sa collection de produit. Cela fait de lui un pionnier en matière de vente par correspondance et par la même occasion, en profite pour faire énormément de publicité dans les journaux, en utilisant des extrait tout droit tirés de son catalogue.

LIVRE VERT DE LA BEAUTÉ

Cliquez pour feuilletez la version virtuelle !

 

Ni une, ni deux, les commandes afflux comme par magie. C’est ainsi qu’il se décida à diversifier ses canaux de vente et ouvrir sa toute première boutique à Paris, en 1969. Il existe aujourd’hui plus de 1700 magasins à travers le monde, dont tout de même 650 en France.

La “cosmétique végétale” au coeur des valeurs de Yves Rocher

Si la nature est au coeur des valeurs de Monsieur Yves Rocher, la marque n’est pas en reste. Elle dispose d’ailleurs de son propre jardin botanique qui bénéficie d’une très grande diversité de flore.

Pour continuer sur les belles valeurs de la marque autour de la nature et de la protection de l’environnement, la Fondation Yves Rocher a été créée en 1991, avec notamment une forte participation à la reforestation et à la protection des forêts.

La marque Yves Rocher se dit respectueuse de la Nature, de l’Homme, de la vie sur Terre, et de la planète dans son ensemble, avec une mission claire et limpide : préserver durablement la biodiversité végétale. Pour ce faire, l’entreprise a mis en place plusieurs actions :

    • Donner la priorité à l’agriculture biologique
    • Refuser l’utilisation des plantes menacées, des OGM et des extraits animaux
    • Réduire l’usage des matières premières nuisibles à l’environnement
    • Utiliser des emballages éco-conçus
    • En 7 ans : réduire de 20% de la consommation d’eau et des émissions de CO2 par produit de 25%

La marque repose sur 3 piliers principaux autour desquels vont s’articuler toutes les actions marketing :

    • Une cosmétique végétale
    • Une expérience client exceptionnelle
    • Une tarification juste

« Chaque cliente est une reine, et qu’elle doit être servie comme telle », ce qui en est fait une valeur forte et une de ses forces.

Inscrit dans les “gènes” de l’entreprise, le service client est capital, c’est une valeur forte et une de ses forces.

Qui sont les clients Yves Rocher ?

La cible de Yves Rocher est exclusivement féminine. Quand bien même 7% de ses produits sont dédiés aux hommes, la gamme masculine reste anecdotique face à la diversité des produits pour femme.

S’adressant à toutes les femmes, de “7 à 77 ans” (c’est une expression hein…) et proposant des produits vraiment adaptés à chacune, il est difficile de définir avec précision le coeur de cible d’Yves Rocher.

Adolescentes, jeunes filles, adultes ou femmes mûres, toutes peuvent trouver le produit adéquat. Les tarifs des produits sont également adaptés en fonction des cibles des gammes.

En ce qui me concerne, j’ai commencé à être cliente chez eux dès l’adolescence et ma mamie de 80 ans est également cliente chez eux depuis bien plus longtemps !!

Photo par Annie Spratt sur Unsplash

Et si je vous dis que tout ça manque de… naturel ?

Avec un marketing centré autour de la cosmétique végétale, on s’attend à des produits riches en plantes et actifs naturels, avec des compositions fraîches et délicates. Alors, regardons d’un peu plus près les compositions avec ces quelques exemples :

  • Gommage Purifiant – 5€

Analyse de la composition cosmétique :

        • Controversé / À risque : 0
        • Pas terrible : 1
        • Satisfaisant : 8
        • Bien : 11
  • Hydra végétal – masque hydratation intense – 7€

Analyse de la composition cosmétique :

        • Controversé / À risque : 1 (phenoxyethanol : conservateur dangereux fait à base de pétrole)
        • Pas terrible : 7 (PEG, Silicones, plastiques, EDTA, perturbateurs endocriniens…)
        • Satisfaisant : 5
        • Bien : 15
  • Purbleuet – démaquillant douceur – 2,50€

Analyse de la composition cosmétique :

        • Controversé / À risque : 0
        • Pas terrible : 2 (PEG et EDTA )
        • Satisfaisant : 3
        • Bien : 7
  • Serum végétal anti-rides – 30€

Analyse de la composition cosmétique :

        • Controversé / À risque : 1 (phenoxyethanol)
        • Pas terrible : 4 (plastiques, silicones, EDTA)
        • Satisfaisant : 3
        • Bien : 20
  • Shampoing soin nutri réparateur – 5€

Analyse de la composition cosmétique :

      • Controversé / À risque : 1 (phenoxyethanol)
      • Pas terrible : 5
      • Satisfaisant : 7
      • Bien : 13

Conclusion

On se rend compte que le marketing et la communication sont omniprésents chez Yves Rocher. Et pourtant, avant d’analyser en détail la stratégie marketing de cette marque que j’adorais étant plus jeune, je m’attendais clairement à des produits de grande qualité ! Malheureusement, c’est hyper décevant car pratiquement aucun produit de leurs gammes n’est bien composé…

User et abuser du marketing est une pratique courante chez Yves Rocher. La marque ferait tellement mieux d’investir dans des produits cosmétique naturels, sain pour notre santé et de bien meilleure qualité. Je ne vais pas vous cacher à quel point ça me rend triste de voir à quel point des entreprises comme celle-ci peuvent se voiler la face et n’éprouvent aucun respect pour leurs consommatrices. Allons voir ailleurs !

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de