Comment bien choisir son shampoing ?

Le shampoing est l’un des produits incontournables des salles de bains. À moins d’être chauve, tout le monde en consomme de manière très régulière, c’est pourquoi il est essentiel de bien choisir les produits que l’on utilise ! Comment bien choisir son shampoing ? Je vous dis tout.

Comment est composé un shampoing ?

Tout d’abord, un shampoing a besoin de tensioactifs pour laver le cuir chevelu. Ce sont eux qui produisent la mousse et permettent de rendre les cheveux propres. Ces derniers peuvent être irritants, il est alors essentiel de vérifier la liste des ingrédients cosmétiques.

Evitez au maximum les shampoings contenant du “Laureth Sulfate” ou du “Lauryl Sulfate”, qui font parti des tensioactifs les plus allergisants et tournez vous plutôt vers des agents moussants naturels.

Les shampoings certifiés bio contiennent eux aussi des tensioactifs, mais naturels – car oui un shampooing bio ça mousse ! Une mousse plus douce, plus riche en actifs et non agressive. Les agents moussants naturels le plus souvent utilisés sont extraits du sucre (Decyl Glucocides), de la noix de coco (Coco Glucocides) ou protéines de blé (Wheat Protein).

Il y a ensuite de nombreux actifs comme :

  • les extraits de fleurs ou de plantes,
  • les huiles essentielles, végétales ou des beurres végétaux, tous des corps gras
  • les hydrolats
  • les ingrédients hydratants (glycérine ou aloe vera),
  • etc.

Ces actifs ont des vertus pour les cheveux ou bien pour le cuir chevelu, et permettent au shampoing de ne pas trop être asséchant.

Pour garantir la stabilité du produit, on va retrouver des conservateurs, des stabilisants et des agents de textures (bio ou non). Enfin, l’eau est un composant majeur du shampoing, permettant de lui offrir cette texture liquide, facile à utiliser.

Comment bien choisir son shampoing BIO et naturel ?

Photo par Andrew Jay sur Unsplash

Comment choisir son shampoing qui nous convient ?

Et bien, on choisit son shampoing en fonction de son cuir chevelu et pas de ses longueurs ! La nature du cheveux, c’est d’abord le cuir chevelu car c’est à la racine que ça se joue.

Un shampoing adapté à votre cuir chevelu

Pour les cheveux normaux :

Vous avez de la chance, ce type de cheveux n’est pas très dur à entretenir ! Vous pouvez choisir un shampoing pour cheveux normaux, comme un shampoing pour cheveux secs.

Faites simplement attention à choisir un shampoing qui ne va pas agresser votre cuir chevelu en contenant des tensioactifs trop agressifs ou des actifs trop décapants, car cela pourrait dérégler votre production de sébum.

Pour les cheveux gras :

 qui regraissent dès le 2ème jour, plats, parfois avec des pellicules

Pour prendre soin de ses cheveux gras, on choisi un shampoing bio detox, purifiants et apaisants. L’objectif ? Rafraîchir le cuir chevelu pour éliminer les excès de sébum aux racines.

Ce type de cheveux est assez difficile à gérer. Il faut savoir que plus on lave des cheveux gras et plus ceux-ci graissent rapidement. Essayez donc d’espacer vos shampoings au maximum.

Evitez au maximum les sulfates, même les coco-sulfates qui sont pourtant considérés comme doux. Vous devez choisir des tensioactifs extra doux comme les coco-glucosides. Enfin, certains ingrédients sont très bénéfiques pour les cheveux gras comme l’ortie, le citron, l’argile ou encore certaines huiles essentielles, n’hésitez donc pas à vous tourner vers des produits purifiants et rafraîchissants !

Pour les cheveux secs :

 cuir chevelu qui démange, desquamation et pellicules, les cheveux regraissent tardivement

Ce type de cheveux ne produit pas assez de sébum. Vous avez donc besoin de beaucoup d’hydratation et de nutrition. Vous devez là encore faire attention à ne pas prendre un shampoing trop décapant pour ne pas déshydrater votre cuir chevelu et le rendre encore plus sec. Privilégiez les shampoings contenant des huiles végétales et des beurres, mais aussi des agents hydratants, comme de la glycérine et de l’aloe vera par exemple. Le plus d’hydratation vous apporterez à vos cheveux, les plus heureux ils seront ! (Les bains d’huiles et divers masques hydratants avant shampoing sont également fortement conseillés, afin de nourrir la peau de votre cuir chevelu en profondeur).

Pour les plus curieuses d’entre vous, sachez mon cuir chevelu est plutôt secs. C’est pourquoi, les shampoing doux me correspondent parfaitement. Pour connaître mes shampoings préférés, découvrez mes shampoings favoris !

Comment bien choisir son shampoing pour des cheveux soyeux et brillants ?

Photo par Suhyeon Choi sur Unsplash

BONUS : rappel des principes de base

Evitez de faire un shampoing tous les jours, mais plutôt tous les 2-3 jours pour éviter d’assécher le cheveux. Plus on fait de shampoings, plus le cuir chevelu regraisse rapidement !

Alternez les marques de shampoing et les formules. La variation des “principes actifs” évite au cuir chevelu de s’acclimater, réduisant par conséquent l’efficacité des produits utilisés.

Lavez le cuir chevelu, pas les longueurs (sauf si on a fait un masque). Notez que c’est le cuir chevelu qui regraisse et qui accumule les crasses, c’est donc lui qu’il faut laver. Les longueurs, quant à elles, seront lavées en douceur au moment du rinçage, quand la mousse du shampoing coulera dessus. Shampouiner ses longueurs aura simplement tendance à assécher les pointes et à fragiliser vos cheveux. (Petite astuce : mettez de l’après-shampoing sur les longueurs en premier, puis faites votre shampoing juste sur le crâne; comme ça, vous ferez bien attention à ne pas mettre du shampoing partout et quand vous rincerez, ça rincera tout !)

Evitez les marques conventionnelles de supermarché (voire parfois de pharmacie) qui sont chargées en silicone, de produits pétrochimiques, plastique etc. Des ingrédients agressifs pour votre cuir chevelu et pour l’environnement. Il est facile de trouver des ingrédients dangereux dans les cosmétiques conventionnels, alors évitons les au maximum !

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de